Pourquoi vous n’êtes pas augmenté (ou alors très symboliquement)

C’est la même chose tous les ans : arrive le moment de votre entretien annuel et vous demandez une augmentation. Après une longue discussion vous n’obtenez rien, ou alors trop peu. Et vous êtes déçu, vous en voulez à votre manager de ne pas comprendre votre dévouement à la tâche et vous repartez avec le sentiment d’être sous-payé.
Et si ce dernier avait de bonnes raisons de ne pas vous augmenter ?

Une entreprise existe pour que ses actionnaires gagnent de l’argent

Si certaines se veulent plus humaines que d’autres, aucune entreprise n’est à but strictement philanthropique : ses actionnaires ont investi dans l’espoir d’un retour sur investissement et ils entendent bien dégager un profit proportionnel au risque qu’ils prennent. Dès lors l’équation est simple : l’entreprise doit gagner plus d’argent qu’elle n’en coûte. On aime ou on n’aime pas, mais c’est comme ça. Et dans ces conditions, vous gagnerez toujours moins que ce que vous rapportez car il faut dégager le cash-flow attendu par l’actionnaire.

Votre rémunération n’est certes pas indexée sur le résultat net de votre employeur mais il y a tout de même une corrélation ; or les bénéfices n’augmentent pas mécaniquement de 5% chaque année (surtout en ce moment). Il y a donc peu de chances que tous les salariés soient augmentés d’autant.

Cela ne veut pas dire pour autant que vous ne pouvez pas viser des augmentations bien supérieures et ce sur une base régulière. Et si je vous le dis, c’est parce que je l’ai fait même au plus fort de la crise. Simplement pour y parvenir il vous faudra démontrer que votre travail mérite une plus grande contrepartie : pour être augmenté plus que la moyenne, vous devez apporter plus de valeur que cette moyenne.

Vous demandez une augmentation pour de mauvaises raisons

Examinons un instant les raisons qui vous poussent à demander une augmentation. Sont-elles recevables par l’entreprise ? Et si elles le sont, dans quelle mesure peuvent-elles convaincre votre employeur de vous augmenter ?
Je vous renvoie à mon article sur les mauvais arguments pour demander une augmentation.

Alors comment faire ?

La première chose à faire est changer de point de vue pour aborder la question sous l’angle de votre employeur : qu’est-ce qui le pousserait à vous accorder une augmentation ?

Ensuite, il conviendra de mettre en place une stratégie gagnant-gagnant dans laquelle vous êtes augmenté car l’entreprise dégage plus de valeur grâce à vous. Deux options sont possibles :

  • Vous apportez plus de valeur financière et vous en touchez donc une part. C’est la position la plus simple à défendre mais pas nécessairement la plus aisée à mettre en œuvre.
  • Vous apportez un avantage stratégique permettant à d’autres de l’exploiter pour apporter la valeur financière. Cette approche est mieux alignée avec nos métiers mais elle suppose un argumentaire finement travaillé.

Nous y reviendrons prochainement.

Envie d'aller plus loin ? Le succès est à un clic !

Load More