comment un dessert peut vous rapporter de l'argent

Frais de mission : gagnez 75€ de plus par mois (net).

900 € de plus , ça vous intéresse ? Evidemment !

Si je vous dis qu’en plus il n’y a pas besoin de travailler plus pour ça ? Alors là vous allez me dire qu’il y a un truc.

Effectivement il y en a un et il est tout simple. Je vous propose de faire un point sur le remboursement de vos frais de mission.

Les frais de mission, comment ça marche ?

Lorsqu’une ESN vous envoie en mission, cela occasionne immanquablement des frais qu’elle doit vous rembourser, soit au moins :

  • des frais de déplacement (carte de transport ou indemnité kilométrique),
  • des frais de bouche (la cantine du client, voire la brasserie du coin).

En général votre employeur vous rembourse sur la base d’un forfait mensuel de 7 à 10 €. D’autres optent pour des tickets restaurants (dont vous payez 50%) et le remboursement du pass Navigo (idem).

Faites les comptes.

Commencez par faire le compte de ce que vous dépensez réellement en transport et en déjeuner dans le mois. Conservez chaque ticket et faites l’addition (deux bonnes habitudes à prendre). Comparez ensuite le total à ce que vous rembourse réellement votre employeur.

Vous devriez arriver à quelque chose comme ceci :

Repas à la cantine chez le client (9,50€ x 21j) :     199,50 €
Pass Navigo :     73,00 €
Total des frais :     272,50 €

Remboursé par l’employeur (hypothèse 1 : forfait 8€/jour)     168,00 €
Non remboursé     104,50 €

Remboursé par l’employeur (hypothèse 2 : tickets restaurants + pass Navigo)     119,00 €
Non remboursé     153,50 €

Bref, vous y mettez de votre poche pour travailler…

Renégociez.

Avant de contacter votre manager, sachez que l’entreprise n’est pas tenue de vous rembourser 100% de ces frais. Néanmoins, compte-tenu de l’écart constaté, vous êtes en droit de discuter d’un réajustement. Si votre entreprise en a un, faites également un tour sur l’intranet pour voir si vous n’avez rien oublié (ex : indemnité de temps de transport pour des trajets supérieurs à 90min).

C’est bon vous êtes prêt ? Alors décrochez le téléphone et prenez rendez-vous !

Votre but est de diviser par deux au moins votre contribution à ces frais professionnels, soit 75€/mois, ou encore 3,75€/jour. Présenté ainsi la chose semble tout de suite plus acceptable.

Vous allez donc tout naturellement démontrer à votre manager que vous vous sentiriez beaucoup plus serein si vos frais étaient mieux pris en charge. Demandez 5€ de plus par jour, ce n’est pas non plus la Lune.

En bon manager, celui-ci va biensûr chercher à faire baisser l’addition mais vous devriez tomber sur un accord aux alentours de 3,75 €/j sans trop de difficulté.

Profitez-en !

Félicitations ! Vous gagnez désormais 75 € nets de plus par mois. Cela correspond presque à une augmentation de :

  • 3,0% si vous gagnez 2 500€ nets par mois,
  • 2,7% si vous gagnez 2 750 € nets par mois,
  • 2,5% si vous gagnez 3 000 € par mois.

Presque car ces remboursements ne sont pas versés si vous n’êtes pas en mission et ne sont pas aussi bien protégés que le salaire.  Enfin, par les temps qui courent, c’est un bon début (et qui n’impacte aucunement une renégociation ultérieure du salaire).

Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne quand j’ai compris le truc je me suis offert un dessert !

Envie d'aller plus loin ? Le succès est à un clic !

Load More