Comment monter son entreprise de coaching ?

Publié le : 26 mars 20203 mins de lecture

Le coaching est un domaine en pleine effervescence et en même temps un secteur très vaste. On peut en effet distinguer différents types de coachs, dont les coachs sportifs, les coachs de vie, etc. Pour faire simple, le coaching regroupe un certain nombre de catégorie et de sous-catégories. Raison pour laquelle la première étape de la création d’une entreprise spécialiste de ce métier consiste à identifier le type de coaching que vous souhaitez proposer. Voici alors les meilleurs conseils pour monter son entreprise de coaching.

Quel concept choisir pour son entreprise ?

Pour monter son entreprise de coaching, il faut commencer par se poser des questions sur le concept le plus adapté. Cela permet en effet d’éviter de vous noyer dans la masse avec cette grande diversité de coaching. Dans ce contexte, vous pourrez choisir de miser sur un concept pertinent et novateur afin de vous démarquer de vos concurrents. Vous avez par exemple la possibilité de vous spécialiser dans un domaine très précis dans l’optique de cibler une clientèle particulière. Vous pourrez aussi vous glisser dans la peau du seul coach à pouvoir répondre à toutes les questions de vos clients.

La rédaction du business plan

La création d’une entreprise doit toujours être précédée de la rédaction d’un business plan. Cela permet en effet d’affiner votre projet et de vérifier sa viabilité, surtout sur le plan financier. Pour ce faire, vous pourrez par exemple tenir compte de toutes les dépenses afférentes à l’exercice de votre métier de coach. Après avoir rédigé votre business plan, vous devez accorder une importance majeure au moyen de financement. À ce sujet, vous serez conscient que vos principales dépenses seront le marketing étant donné que vous devez sans l’ombre de doute vous faire connaître.

Bien choisir le statut juridique

Il s’agit ici de la troisième étape indispensable pour celle qui souhaite monter son entreprise de coaching. En effet, cette étape vous permet entre autres de définir la nature de votre activité. Autrement dit, le statut juridique permet d’exercer votre activité avec le statut d’entrepreneur libéral, de société anonyme, de société par actions simplifiées, etc.  Dès lors, vous pourrez choisir de passer par le statut d’autoentrepreneur afin de commencer rapidement votre activité. D’autant plus que cela vous offre le grand privilège de bénéficier d’un avantage fiscal abondant. Cependant, il faut noter que pour pouvoir profiter de ce statut, vos chiffres d’affaires annuels seront limités à 70 000 euros.

Coach : comment élargir sa clientèle ?
Comment se faire connaître en tant que coach professionnel ?

Plan du site